Jean-Pierre Humbert
Peintre et graveur

Les yeux étaient partis avec la joie du regard
laissant les orbites osseux
recueillir la nuit
cette encre
lisant les peurs de l’enfance
à l’homme endormi

Le temps rongeur
grignotait au sablier du cerveau
ses plages de rêves
quand l’esprit se donne à la déraison

Tout basculait
il essayait de se détacher du miroir
où il ne se reconnaissait plus
sa souffrance avait imprégné le tain
et le gardait prisonnier
de ses reflets

Le Cri de Munch
s’accrochait aux arbres de Soutine
tordus de douleur

Il avait fermé sa bouche
ses lèvres ressemblaient à une entaille de pierre
emmurant sa plainte

Il se rappelait alors avec douleur
la douceur du sucre
qui avait noirci ses dents

Emmanuel Schmutz

Texte paru dans le livre [Par défaut…], Jean-Pierre Humbert