Nef des fous

La Nef des Fous, le carnet de bord de Jean-Pierre Humbert

La nef des fous ... Le carnet de bord de mes aventures et de mes rencontres picturales … Avec moi, larguez les amarres et voyagez au long cours en position assise … Naviguons gaiement, ensemble vers l’inéluctable naufrage...

Pour recevoir les articles par email, vous pouvez vous abonner ci-dessous:

Nef des fous

La Nef des Fous, le carnet de bord de Jean-Pierre Humbert

La nef des fous ... Le carnet de bord de mes aventures et de mes rencontres picturales … Avec moi, larguez les amarres et voyagez au long cours en position assise … Naviguons gaiement, ensemble vers l’inéluctable naufrage...

Pour recevoir les articles par email, vous pouvez vous abonner ci-dessous:

La nef des fous
Carnet de bord de Jean-Pierre Humbert

LE GRAVEUR JEAN-PIERRE KAISER

Comme annoncé dans un épisode du mois de décembre 2020 de ma NEF DES FOUS, je vous présente un des artistes qui ont participé en 1991 au PRIX “contraste” DE L’ESTAMPE ORIGINALE J’inaugure cette suite avec le graveur lausannois Jean-Pierre KAISER (1915-2001). 

1991- L’UTOPIE SANS ILLUSION
Ci-dessus, la gravure à l’eau-forte avec laquelle Jean-Pierre Kaiser a participé
au PRIX « contraste » DE L’ESTAMPE ORIGINALE en 1991

Jean-Pierre Kaiser hausse d’un ton l’insolence. Elle atteint au sommet les maîtres de l’Utopie dont la morgue surpasse nos glaciers pourtant marqués de l’emblème national. Quand les arbres meurent, la candeur n’est plus de mise; osons voir la réalité sous ses deux profils. Tout est dit dans ces robots affrontés: la machine de guerre des multinationales, leur emprise sur la cité, leurs hiérarchies calquées sur les trois pouvoirs qu’elles enserrent de leurs anneaux. Aux commandes: des puissances invisibles parce que hors du cadre. Énergie sidérante, à la mesure de son objet. Le propre de l’homme, c’est son inhumanité.   Texte d’Étienne Chatton (1933- 2007)

Deux liens pour mieux connaître Jean-Pierre Kaiser :
Jean-Pierre Kaiser- Météores et phénomènes
Jean-Pierre Kaiser – Biographie

Pendant les années septante, je feuilletais régulièrement le journal de La Migros qui s’appelait alors Construire. Ce n’était pas pour m’informer des dernières actions avantageuses proposées par le supermarché , mais pour y découvrir des artistes peintres et graveurs. Monsieur Sylvio Acatos, un fameux historien de l’Art, en était le rédacteur en chef. Sous sa direction, le journal présentait régulièrement un artiste suisse et éditait une de ses estampes dont le tirage très limité était numéroté et signé. Les coopérateurs pouvaient acheter l’œuvre, qui était vendue à un prix attractif. C’est là que pour la première fois j’ai vu une reproduction d’une gravure de Jean-Pierre Kaiser. Coup de foudre, commande, et… le tirage était épuisé.

En 1989, lorsque j’ai lancé les invitations à participer au 1er PRIX « contraste » DE L’ESTAMPE ORIGINALE, j’ai bien sûr pensé à Jean-Pierre Kaiser. Il a répondu à mon invitation avec la gravure L’Utopie sans illusion… reproduite plus haut. Quelques année plus tard, en 1998, avec Milka, nous l’avons enfin rencontré, et il a accepté que nous éditions trois de ses gravures pour notre publication Abonnement Artistes Suisses. Pour les amateurs, il reste une épreuve à vendre de chacune des trois gravures de l’Abonnement (ESPACE XIX / ESPACE XVIII / ESPACE XXIV).

C’est avec nostalgie que je me souviens de longues et passionnantes discussions, assis dans la véranda qui surplombait un beau jardin et la ville de Lausanne. En 2015, quatorze ans après sa mort, nous lui avons rendu un modeste hommage à la Galerie Contraste. Toutes les personnes présentes lors du vernissage se souviennent de l’émouvant et poétique exposé de notre ami commun, le peintre et graveur Jacques Cesa (1945-2018) qui fut l’élève de Jean-Pierre Kaiser à l’École des Beaux-Arts. Malheureusement, je ne peux pas vous en montrer plus, car je n’ai pas reçu le manuscrit de la présentation de Jacques et, comme souvent à la galerie Contraste, les photographes étaient au chômage. JPH

ESPACE XIX – Eau-forte – Jean-Pierre Kaiser – 1998
Édition 1998 de l’abonnement ARTISTES SUISSES de la Galerie Contraste

ESPACE XVIII – Eau-forte – Jean-Pierre Kaiser – 1998
Édition 1998 de l’abonnement ARTISTES SUISSES de la Galerie Contraste

ESPACE XXIV – Eau-forte – Jean-Pierre Kaiser – 1998
Édition 1998 de l’abonnement ARTISTES SUISSES de la Galerie Contraste

Eau-forte de Jean-Pierre Kaiser

Pour recevoir les articles du carnet de bord de Jean-Pierre Humbert par email, vous pouvez vous abonner en cliquant sur ce lien.