Nef des fous

La Nef des Fous, le carnet de bord de Jean-Pierre Humbert

La nef des fous ... Le carnet de bord de mes aventures et de mes rencontres picturales … Avec moi, larguez les amarres et voyagez au long cours en position assise … Naviguons gaiement, ensemble vers l’inéluctable naufrage...

Pour recevoir les articles par email, vous pouvez vous abonner ci-dessous:

Nef des fous

La Nef des Fous, le carnet de bord de Jean-Pierre Humbert

La nef des fous ... Le carnet de bord de mes aventures et de mes rencontres picturales … Avec moi, larguez les amarres et voyagez au long cours en position assise … Naviguons gaiement, ensemble vers l’inéluctable naufrage...

Pour recevoir les articles par email, vous pouvez vous abonner ci-dessous:

Jean-Pierre Humbert
Peintre et graveur

L’amateur d’art peut, on le voit, rester dans les nuages de son pétard et n’en percevoir que son fumet. Découvrez son profil dans ses propres fumerolles…

L’amateur d’art peut arpenter les ares des cimaises à l’affût des fards, simarres et brocarts. Brocards… si jacquard, foulard et mascara ne sont en accord  !

L’amateur d’art peut ingurgiter lard et caviar, avalant bavarois et savarins, gobant fars et fours. Pour ce casse-croûte, l’arlimentaire est toute sa culture.

L’amateur d’art peut être pochard, plus versé dans pinards et gargotes que dans nectars et palaces. Le départ de ce lascar, parfois impose le brancard.

L’amateur d’art peut se déplacer pour quelques savarts de nasard ou accords de guitare. Friand d’arpèges et de bécarres, il tintamarre au moindre malart.

L’amateur d’art peut n’être que bavard, fumeron en main pour éclairer l’ignare de passage. Il phare, jargonne devant son aéropage arc-bouté à son baratin.

L’amateur dard peut le brandir, arrhes à l’appui, et s’emparer d’une œuvre dare-dare. Muselée dans un placard, elle sera pantin de la bourse carnivore.

L’armateur d’art peut, sans en avoir l’air, vouloir mener l’artiste en bateau. Après le lâcher des amarres, c’est l’amer réveil sous l’espar disloqué.

L’amateur d’art peut être la mateuse d’art, généralement moins intéressée à découvrir les charmes des toiles qu’à dévoiler les siens.

Ces amateurs ne sont pas « amateurs », ils n’aiment pas !

Amateurs de hart, ils n’offrent à l’artiste que celle au bout de laquelle ils le pendront, saigné aux ars !
Des arnaqueurs ! Des fumistes !

Mais alors… qu’est-ce qu’un amateur d’art ?

Considérez l’œuvre… Un peu le brouillard… Quel arcane…
Même Jean-Pierre Humbert est fuligineux lorsqu’il commente son estampe :

« Ceci n’est pas un amateur d’art… »
Seul le fumeur de H emporte son adhésion !

André Glardon

Texte paru dans le livre [Par défaut…], Jean-Pierre Humbert